Skip to content

Sources Google Analytics : comment bien les paramétrer ?

Ici, nous allons vous expliquer comment bien paramétrer vos sources sur Google Analytics.

Mais d’abors, voici comment elles fonctionnent  ↓

Google Analytics est la machine qui reçoit les données de votre(vos) site(s) Internet. Dans ces données se trouve celle de la provenance de vos visiteurs, que l’on appelle « Source ».

Pour regrouper ces « sources », il existe les « canaux » créés automatiquement par Google, qui sont :

  • « Organic »
  • « Direct » qui s’affiche « (none) » sur Google Analytics
  • « social »
  • « referral »
  • « Email »
  • « cpc »
  • etc.

Ainsi, vous pourriez retrouver dans « Organic » plusieurs sources différentes, c’est-à-dire, plusieurs noms de moteurs de recherche. Exemple :

  • Google
  • Baidu
  • Ecosia
  • etc.

Pour le canal « Direct » il n’y a qu’une seule source, puisqu’il s’agit du trafic qui entre l’URL du site directement dans la barre « https ». Souvent ces visiteurs-là ont mis en favoris le site en question.

Pour les canaux suivants en revanche, un grand nombre de sources sont susceptibles d’y être associées. De ce fait, il est préférable de bien associer certaines provenances de trafic avec les bons canaux. Cela est possible par le biais des UTM. Que sont les UTM ? Et comment les utilise-t-on ? ⬇️

Pourquoi paramétrer vos sources Google Analytics ?

Il se trouve que vous pourriez recevoir du trafic sur votre site via plusieurs sites référents. Mais que vous ne voulez pas perdre leur trace. C’est à ça que sert le paramétrage par UTM.

Cette solution intègre des UTM (=Urchin Tracking Module) à une URL 🧑‍💻 en utilisant ce site Google : Campaign URL Builder

Voici une URL simple :

					https://www.nomdedomaine.com
				

Voici une URL avec UTM :

					https://www.nomdedomaine.com?utm_source=Linkedin&utm_medium=social&utm_campaign=Service1
				

Dans cette URL nous retrouvons 3 UTM :

  • Celui de la « Source » : nom de la provenance du trafic
  • Celui du « Medium » : le canal que vous souhaitez associer à la source
  • Puis de la « Campaign » : le détail que vous souhaitez ajouter pour différencier une temporalité, un événement précis, etc.

Il en existe davantage, mais ceux-là sont les plus utilisés.

Cat meme - Sources Google Analytics

Dans quelles situations dois-je intégrer des UTM à mes URLs ?

Souvent le trafic venant des réseaux sociaux se met dans le canal « referral » au lieu de « social ». Il est donc préférable d’ajouter des UTM pour chacune de vos URLs postées sur vos réseaux sociaux.

Cela permettrait ainsi de regrouper tous vos visiteurs provenant des réseaux sociaux. 

Exemple :

  • Source : Linkedin ou Twitter ou Instagram, etc.
  • Medium : social (sans majuscule* afin de correspondre à l’orthographe de Google)
  • Campaign : Video/Infographie/Ads par exemple, pour différencier l’ensemble du trafic provenant de vos posts Linkedin. Et si l’on souhaite, une indication en +, comme la saisonnalité, ou le nom d’une campagne publicitaire sur Meta Ads.

Vous réalisez plusieurs actions Marketing avec vos partenaires, notamment des Newsletters, Landing Pages ou encore posts sur vos réseaux sociaux.

Dans le cas d’une Newsletter avec un partenaire, voici ce que vous pourriez mettre comme UTM :

  • Source : Newsletter
  • Medium : Email
  • Campaign : Nom de votre partenaire (par exemple)

Dans le cas d’une Landing Page créée par votre partenaire et qui parle d’une offre commune à vos deux sociétés, on vous conseille ceci :

  • Source : Nom de votre partenaire
  • Medium : referral
  • Campaign : LP_OffreX → LP étant l’acronyme pour Landing Page.

Dans le cas d’un post sur vos réseaux sociaux respectifs :

  • Source : Linkedin
  • Medium : social
  • Campaign : Nom de votre partenaire

Vous réalisez une campagne e-mailing depuis votre outil de Marketing Automation :

  • Source : Emailing ou Newsletter si vous en réalisez une.
  • Medium : Email
  • Campaign : Offre_X → vous y mettez le sujet de votre e-mail
  • Campaign content : image → cet UTM permet d’ajouter encore + de détail, et là vous pouvez y ajouter s’il s’agit du lien sur l’image ou sur le texte, etc.

Vous réalisez une campagne Google Ads.

Si vous associez vos comptes Google Ads avec Analytics, alors il ne sera pas nécessaire d’ajouter d’UTM à vos URLs d’annonces payantes.

Ces derniers ressembleront à cela :

  • Source : Google
  • Medium : cpc → pour « cost per clic », car finalement la métrique que l’on regarde le + souvent sur Google Ads est le coût par clic de nos annonces. 

Or si vous souhaitez aller plus loin dans le détail de vos annonces, vous pouvez toujours ajouter l’UTM « Campaign ».

Lire aussi : 

Qu’est-ce qu’une Landing Page ? A quoi sert-elle ? Comment bien l’agencer ?

Partager