Skip to content

Qu’est-ce que le maillage interne ? A quoi sert-il vraiment ?

Quésaco le maillage interne ?

Le maillage interne est l’action de former un réseau de liens internes au sein de son propre site Internet.

Finalement, vous connaissez déjà le maillage interne :

  • parfois, vous lisez un article, et on vous en propose d’en lire un autre du même site via un lien
  • ou plus simplement, sur une page d’accueil, vous trouvez des liens qui vous amènent à d’autres pages du site

Maillage interne (ou maillage de liens) à différencier du netlinking ou backlinking qui eux concernent la gestion des liens externes.

Dans un premier temps, le maillage interne sert à optimiser et fluidifier la navigation de son site. On vérifie si toutes ses URLs pointe au moins vers 1 autre lien en interne.

Ce que l’algorithme Google exige, il recevra…

(c’est pour des bonnes raisons quand même)

Partons du postulat que l’algorithme de Google veillera toujours à protéger ses visiteurs.

C’est-à-dire proposer du contenu informatif, utile et cohérent à ses utilisateurs :

  • cohérent pour la cohérence d’une recherche effectuée face à ses résultats
  • et utile pour le contenu riche d’une page.

Les raisons pour lesquelles vous devez faire du maillage interne

Raison #1

S’il n’y a pas assez de liens dans vos pages → pas assez de “jus de liens” (=partage d’énergie),

→ Vos pages n’auront pas assez de poids pour obtenir un PageRank (=classement de la qualité et quantité des liens d’une page),

→ Ce qui fait qu’elles ne seront pas reconnues/indexées par Google (SEO)

Raison #2

Si la profondeur de vos pages est trop grande, et que l’accès à vos pages est ainsi trop long,

→ Alors Google mettra du temps à parcourir votre site,

→ Ce qui amènera à une indexation difficile, et donc à un mauvais positionnement.

FYI : cela arrive très souvent pour les sites e-commerces, ou de grande taille comme les Blog.

Raison #3

Si l’une de vos pages n’a pas de lien entrant via une autre de vos pages,

→ Alors elle est considérée comme inutile par Google, ce qui va à l’encontre du postulat dit plus tôt,

→ La conséquence est que votre page ne sera pas indexée par Google.

FYI : on les appelle les pages orphelines.

Raison #4

Egalement, Google apprécie quand le maillage interne est cohérent et reste sur le même thème.

Un exemple à éviter : pointer vers un de vos articles sur les produits ménagers quand le sujet parle de chaises de bureau. Là, ok, c’était évident. MAIS fallait donner un exemple 💁‍♀️

Astuce !

L’algorithme de Google aime (BEAUCOUP) les ancres de liens. C’est-à-dire le texte visible au lien que l’on met “derrière”. Car c’est finalement l’occasion d’y ajouter des mots-clés synonymes à votre requête cible (=sujet principal).

Vous enrichissez ainsi votre page de mots-clés et votre positionnement sur Google augmente.

Attention néanmoins au keywords stuffing…! L’algorithme de Google chaque année repère de mieux en mieux les sites qui veulent tricher. Il repère notamment leurs pages remplies de liens et de mots-clés qui n’ont aucun lien.

Les raisons pour lesquelles vous devez faire du maillage interne

En plus d’aider à l’indexation et au positionnement sur Google, le maillage interne a d’autres avantages comme :

  • garder ses visiteurs plus longtemps
  • les faire convertir

En effet, grâce à ces silos de liens, vous faites naviguer vos utilisateurs plus longtemps que prévu sur votre site. Cela dépend en revanche, de la pertinence de vos liens.

Grâce à ce maillage, vous engagez davantage vos prospects et leur apportez un vrai contenu informatif et complet.

Par où commencer ? Comment bien s’y prendre ? on vous donne nos tips

Si votre site ne contient aucun maillage interne, vous avez quelques étapes devant vous.

Rien d’insurmontable, promis !

Vous débutez votre site

Dans le cas où vous débutez votre site (best scénario), vous pouvez dès le départ adapter votre arborescence à accueillir du maillage interne.

Les tips

  • intégrer le fil d’ariane à chacune de vos pages,
  • créer des catégories d’articles dans votre Blog (à ne pas négliger en B2B notamment),
  • faire des tests utilisateurs à des personnes ne connaissant rien de votre activité,
  • imaginer un silo de liens comme un cours avec la page principale et vos chapitres avec les pages “filles”,
  • vérifier chacune de vos pages afin qu’elles soient toutes liées et non orphelines.

Vous avez déjà un site

Dans le cas où vous avez déjà un site, le mieux à faire est d’établir un état des lieux soit par une agence, soit par des outils en lignes (parfois payants). On les appelle les « audit » de site.

→ A partir de là, vous saurez où sont vos points faibles, notamment dans votre arborescence globale. Une fois cette dernière ajustée, vous regardez combien de vos pages doivent disparaître ou fusionner ensemble. Pour ensuite définir le nombre de pages orphelines restantes à mailler.

Dès que cela est fait, il ne vous reste plus qu’à vous imaginer (ou mieux, faire appel à un testeur) dans la peau de votre cible à naviguer sur votre site. Vous regardez où sont les points bloquants, vous les analysez et regardez comment y répondre.

Par exemple : ajouter 2 à 4 liens d’articles connexes au sujet abordé par une de vos pages. Cela va nettement ajouter du poids à votre page, apporter de la cohérence (tant appréciée par Google) et créer un silo sans le savoir. Car vous aurez déjà maillé des liens sur ces articles aussi.

Partager