Skip to content

Quelle est la vraie différence entre taux de rebond et taux de sortie ?

Nous utilisons tellement le taux de rebond que l’on peut se demander si finalement le taux de sortie n’est pas plus intéressant à analyser.

Lire aussi :

Le taux de rebond a disparu ? Nouvelles métriques sur Google Analytics 4
La vraie définition du taux de rebond, pourquoi faut-il le démystifier ?

Avant de savoir si le taux de sortie est plus intéressant à suivre, revoyons les définitions de chacun.

  • Un rebond : une session à page unique sans déclenchement d’action. Son taux se rapporte au nombre de sessions totales.
  • Une sortie : la dernière page que l’utilisateur visite avant de quitter le site. Son taux est le nombre de fois où la page X est vue comme la dernière par session.

Prenons un exemple

Ma page X a reçu :

  • Un total de 400 visiteurs
  • dont 200 qui n’ont réalisé aucune action supplémentaire et sont partis juste après cette page
  • 80 qui ont réalisé une action (formulaire, liens, etc.) sur la page mais sont partis juste après
  • et donc 120 qui ont continué leur visite sur le site après cette page

Ce qui veut dire que ma page X a eu :

  • 200 rebonds
  • et 200 + 80 = 280 sorties

sur les 400 au total.

Faisons les calculs de chaque taux :

  • Taux de rebond = 200/400 = 50%
  • Taux de sortie = 280/400 = 70%

De prime abord, on se dirait qu’un taux de sortie élevé est négatif. Mais au final cela peut aussi vouloir dire que le visiteur en question a trouvé l’information qu’il cherchait. Ou bien, cela veut dire qu’il a fini de remplir un formulaire, puis est parti.

Pour ce qui est de l’analyse du taux de rebond, il faut voir si l’objectif initial de la page était de déclencher une action (via un CTA), et dans ce cas le 50% de taux de rebond est une bonne moyenne.

Taux de rebond différent du taux de sortie : la vraie analyse

Comme dit précédemment, un taux de sortie élevé n’est pas obligatoirement négatif dans une analyse de page. La définition de “élevé” et “bas” est propre à chaque secteur d’activité malgré les moyennes connues en B2B notamment.

Rappel des moyennes en B2B :

  • Taux de rebond moyen = entre 45-55%*
  • Taux de sortie moyen = entre 30-40%*

Source 1Source 2

Prenons tous les cas de figures.

Taux de rebond > Taux de sortie

Lorsque un taux de rebond est plus élevé que le taux de sortie, cela veut simplement dire que la page ne convertit pas assez mais garde quelques visiteurs plus longtemps sur son site.

Ce cas de figure est peu commun, car les deux taux sont très souvent proche l’un de l’autre.

Taux de rebond < Taux de sortie

Lorsqu’un taux de sortie est plus élevé que le taux de rebond, cela veut dire que la page convertit assez bien mais fait quitter une majorité de ses visiteurs du site.

Bien que cela paraît en défaveur de la page, cette information peut au contraire être positive. En effet, dans le cas où un formulaire a été rempli sur une landing page remplie d’informations, un taux de sortie élevé est normal. Cela indique que le visiteur a trouvé ce qu’il voulait. Après avoir rempli le formulaire, il a quitté le site.

  • Taux de rebond élevé
  • Taux de sortie élevé

Dans ce cas, la page analysée de votre site fait partir beaucoup de visiteurs, en + de ne pas les faire convertir 🙁. Il s’agit d’une des seules configuration où le verdict est très rarement différent de celui-ci : la page a besoin d’être réévaluée dans son objectif, pour ensuite être modifiée en ce sens.

L’exception serait qu’il s’agit d’un article de blog où ce dernier n’a aucun objectif business. Même si souvent il est apprécié qu’un lecteur lise plus d’un article.

 

Lire aussi : 

Qu’est-ce que le maillage interne ? À quoi sert-il vraiment ?

  • Taux de rebond bas
  • Taux de sortie bas

Ce cas est parfait ! A une petite exception près.

Avoir un taux de rebond en-dessous des 50% + un taux de sortie en-dessous des 40% est le rêve de chaque Marketeur ✨. Cela indique clairement que la page en question, a converti mais aussi a permis de renvoyer le visiteur vers une autre page du site.

Or, dans le cas où la page est censée donner toutes les infos nécessaires au visiteur, un taux de sortie bas n’est pas forcément souhaité. Si une landing page a justement été créée pour informer et réassurer suffisamment ses visiteurs, le taux de sortie ne devrait pas nécessairement être bas.

Ce qu'il faut retenir :

Quand on analyse une page, la corrélation entre le taux de rebond et le taux de sortie est révélatrice de plusieurs conséquences. Il est préférable de les évaluer jointement plutôt que séparément.

Tout dépend encore une fois de l’objectif que vous avez sur la page en question.

Partager